和林格尔| 都匀| 孝昌| 西林| 叙永| 筠连| 清河门| 周宁| 高港| 公主岭| 正镶白旗| 安仁| 韶山| 泾川| 嘉义市| 固安| 灵石| 神池| 邹平| 吴桥| 广东| 安顺| 托克托| 利辛| 乌马河| 封丘| 剑川| 仪征| 鄄城| 白云矿| 民丰| 盘锦| 洱源| 鄂托克前旗| 称多| 富县| 杞县| 青州| 潍坊| 广汉| 汉寿| 沙坪坝| 三明| 汶川| 安多| 丰顺| 犍为| 石景山| 道县| 清涧| 大新| 开县| 恭城| 敦煌| 辽阳县| 乌兰| 昭通| 韩城| 平坝| 宁德| 依兰| 达尔罕茂明安联合旗| 石河子| 献县| 阆中| 阿勒泰| 蓝田| 漳平| 高邮| 惠民| 合川| 湟源| 乃东| 中江| 金沙| 盱眙| 华阴| 怀远| 巴中| 广昌| 花都| 淳安| 献县| 元氏| 张家界| 滨海| 璧山| 桃江| 安徽| 宜良| 玉溪| 肃南| 西乡| 奈曼旗| 和顺| 白云| 万荣| 南郑| 来凤| 烟台| 义马| 庆云| 宜宾市| 广饶| 焦作| 万年| 涠洲岛| 汉口| 寻乌| 丹阳| 驻马店| 临洮| 勉县| 桃园| 通榆| 常宁| 阳城| 沙县| 苍溪| 宁海| 仁寿| 乐亭| 分宜| 乌兰| 鄱阳| 靖宇| 志丹| 清丰| 米易| 徽州| 成都| 芮城| 大龙山镇| 肥城| 唐河| 江夏| 长垣| 南漳| 定南| 临清| 莱芜| 日照| 张湾镇| 宜良| 南丰| 上饶县| 巴马| 云集镇| 郾城| 泽普| 山西| 西山| 武强| 澎湖| 北碚| 佛坪| 梁子湖| 金寨| 乌兰| 道孚| 西峡| 南昌县| 开封县| 黄龙| 勐腊| 五河| 垦利| 乐清| 武陵源| 景东| 松滋| 安丘| 朝天| 南皮| 武城| 讷河| 涟源| 长治县| 静乐| 维西| 洪泽| 淄川| 奉节| 顺德| 太和| 保德| 献县| 通化市| 达尔罕茂明安联合旗| 清河门| 海淀| 宁陕| 碾子山| 奉贤| 和硕| 滨州| 邹城| 敦煌| 都江堰| 夏津| 中山| 正安| 阳泉| 高密| 和龙| 井研| 丹寨| 巴南| 常宁| 普陀| 鸡泽| 唐河| 青浦| 铅山| 莱山| 灵台| 玛多| 石首| 武清| 洛浦| 漳州| 都安| 陵川| 东山| 龙山| 鹿泉| 绍兴市| 景县| 吉水| 海丰| 图木舒克| 印台| 宿迁| 洛川| 平房| 盂县| 中江| 桓台| 简阳| 密山| 镇巴| 哈密| 驻马店| 盈江| 皋兰| 库尔勒| 云浮| 榕江| 惠东| 成都| 黄梅| 二道江| 仲巴| 长兴| 台东| 大洼| 沾化| 武平| 新宾| 威远| 肥西| 利辛| 静乐| 固镇| 11k电视剧网

长春:为项目建设开辟“高速路”

2018-06-20 06:27 来源:蜀南在线

  长春:为项目建设开辟“高速路”

  11k电视剧网

  

  

  

  

  

  

  

  宋小宝小品搞笑大全

  

  11k电视剧网 11k电视剧网 11k电视剧网

  长春:为项目建设开辟“高速路”

 
责编:
french.xinhuanet.com
 

长春:为项目建设开辟“高速路”

                 French.xinhuanet.com | Publié le 2018-06-20 à 21:02
11k电视剧网

BEIJING, 29 avril (Xinhua) -- Dans l'histoire, l'émergence des grandes puissances a toujours été marquée par l'expansion et l'agression. Or, aujourd'hui, l'émergence de la Chine est une exception, car elle est pacifique.

Malheureusement, l'Occident n'a jamais abandonné ses illusions sur une présumée menace qui viendrait de Chine ou ses préjugés face aux bonnes intentions chinoises.

La Chine a lancé mercredi dernier un nouveau porte-avions, le premier qu'elle a construit elle-même. Ce lancement vise à renforcer le r?le que la Chine joue en tant que défenseur de la paix et de la stabilité dans la région et dans le monde.

Pourtant, certains observateurs occidentaux y ont vu un "étalage de force" et une tentative de vouloir "entrer dans la partie des porte-avions". Quelques médias ont même comparé le "Shandong" avec les batiments américains.

C'est tout le contraire. La Chine, un pays qui observe strictement une politique de défense nationale défensive, n'a aucune intention de projeter son armée pour aller menacer un pays de la région ou dans le monde.

La Chine n'a aucun intérêt à participer à cette "partie de portes-avions", étant donné qu'une course aux armements, comme l'histoire l'a prouvé, ne peut qu'entra?ner le monde au bord de la guerre.

L'accroissement du potentiel militaire chinois sert principalement à défendre sa souveraineté nationale, son intégrité territoriale et ses intérêts grandissants à l'étranger.

Aujourd'hui, près de 30.000 entreprises chinoises sont installées à l'étranger, des millions de Chinois travaillent et vivent à l'étranger, tandis qu'un grand nombre de cargos croisent dans les eaux internationales avec à bord des marchandises chinoises ou quelque chose lié à la Chine d'une fa?on ou d'une autre.

Par conséquent, la Chine a toutes les raisons de renforcer ses capacités de défense afin de protéger ses intérêts légitimes à l'étranger. En outre, le développement de ses forces de défense nationale, dont la marine, aidera le pays à mieux assumer ses responsabilités dans la préservation de la paix mondiale.

De fait, la puissance militaire chinoise n'est pas conforme à son statut de grande puissance mondiale : elle n'est que le dernier en date parmi les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU à se doter récemment de porte-avions.

Pour la Chine, la capacité de concevoir et de construire un tel batiment signifie simplement un pas dans ses efforts visant à faire correspondre sa puissance militaire aux besoins de développement économique et de défense.

Il existe d'autres exemples similaires de mauvaise interprétation et même de distorsion.

Par exemple, les constructions entreprises sur certaines ?les en mer de Chine méridionale, qui visent à améliorer les conditions de vie et de travail des personnels sur ces ?les, à offrir un meilleur service d'intérêt public aux bateaux passant au large et à batir des installations militaires nécessaires pour défendre ses territoires, ont été incorrectement interprétées comme visant à aggraver les tensions dans la région.

L'initiative chinoise "la Ceinture et la Route", qui offre des opportunités de coopération et de développement à tous dans une conjoncture économique mondiale morose, a été qualifiée de fa?on erronée comme "un plan Marshall chinois".

Il faut rappeler que Beijing est le plus grand contributeur en matière de maintien de la paix parmi les cinq membres permanent du Conseil de sécurité de l'ONU en terme de personnel. Plus de 30.000 casques bleus chinois ont ainsi servi à l'étranger depuis que la Chine a commencé à participer aux missions de maintien de la paix en 1990.

Ceux qui pensent que la Chine va s'écarter de sa voie de développement pacifique et adopter une stratégie d'expansion se trompent tout simplement.

Il vaudrait mieux que l'Occident cesser d'agiter ses vieilles idées de "menace chinoise", car l'émergence pacifique de la Chine s'appuie non seulement sur ses propres efforts, mais aussi sur un environnement extérieur amical qui favorise la coordination et la coopération avec d'autres pays de la planète.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn
分享
Crémation de l'ancien haut législateur chinois Buhe
Crémation de l'ancien haut législateur chinois Buhe
La Chine exprime sa confiance dans les relations avec la France
La Chine exprime sa confiance dans les relations avec la France
Un vice-PM chinois souligne le contrôle strict du développement immobilier de 
la Nouvelle Zone de Xiongan
Un vice-PM chinois souligne le contr?le strict du développement immobilier de la Nouvelle Zone de Xiongan
La Chine enverra deux pandas géants au Danemark
La Chine enverra deux pandas géants au Danemark
L'ambassadeur des Etats-Unis en Chine choisi par Trump promet d'avoir une ''influence 
positive''
L'ambassadeur des Etats-Unis en Chine choisi par Trump promet d'avoir une ''influence positive''
La Chine et la Grande-Bretagne appellent à une solution pacifique à la question nucléaire 
sur la péninsule coréenne
La Chine et la Grande-Bretagne appellent à une solution pacifique à la question nucléaire sur la péninsule coréenne
Wang Yi met l'accent sur deux orientations pour le dossier nucléaire dans la péninsule 
coréenne
Wang Yi met l'accent sur deux orientations pour le dossier nucléaire dans la péninsule coréenne
La Chine et la Grèce approfondiront leurs relations à travers l'initiative "La Ceinture 
et la Route"
La Chine et la Grèce approfondiront leurs relations à travers l'initiative "La Ceinture et la Route"
Retour en haut de la page

C'est l'heure pour l'Occident de cesser d'agiter "la menace chinoise" (COMMENTAIRE)

French.xinhuanet.com | Publié le 2018-06-20 à 21:02

BEIJING, 29 avril (Xinhua) -- Dans l'histoire, l'émergence des grandes puissances a toujours été marquée par l'expansion et l'agression. Or, aujourd'hui, l'émergence de la Chine est une exception, car elle est pacifique.

Malheureusement, l'Occident n'a jamais abandonné ses illusions sur une présumée menace qui viendrait de Chine ou ses préjugés face aux bonnes intentions chinoises.

La Chine a lancé mercredi dernier un nouveau porte-avions, le premier qu'elle a construit elle-même. Ce lancement vise à renforcer le r?le que la Chine joue en tant que défenseur de la paix et de la stabilité dans la région et dans le monde.

Pourtant, certains observateurs occidentaux y ont vu un "étalage de force" et une tentative de vouloir "entrer dans la partie des porte-avions". Quelques médias ont même comparé le "Shandong" avec les batiments américains.

C'est tout le contraire. La Chine, un pays qui observe strictement une politique de défense nationale défensive, n'a aucune intention de projeter son armée pour aller menacer un pays de la région ou dans le monde.

La Chine n'a aucun intérêt à participer à cette "partie de portes-avions", étant donné qu'une course aux armements, comme l'histoire l'a prouvé, ne peut qu'entra?ner le monde au bord de la guerre.

L'accroissement du potentiel militaire chinois sert principalement à défendre sa souveraineté nationale, son intégrité territoriale et ses intérêts grandissants à l'étranger.

Aujourd'hui, près de 30.000 entreprises chinoises sont installées à l'étranger, des millions de Chinois travaillent et vivent à l'étranger, tandis qu'un grand nombre de cargos croisent dans les eaux internationales avec à bord des marchandises chinoises ou quelque chose lié à la Chine d'une fa?on ou d'une autre.

Par conséquent, la Chine a toutes les raisons de renforcer ses capacités de défense afin de protéger ses intérêts légitimes à l'étranger. En outre, le développement de ses forces de défense nationale, dont la marine, aidera le pays à mieux assumer ses responsabilités dans la préservation de la paix mondiale.

De fait, la puissance militaire chinoise n'est pas conforme à son statut de grande puissance mondiale : elle n'est que le dernier en date parmi les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU à se doter récemment de porte-avions.

Pour la Chine, la capacité de concevoir et de construire un tel batiment signifie simplement un pas dans ses efforts visant à faire correspondre sa puissance militaire aux besoins de développement économique et de défense.

Il existe d'autres exemples similaires de mauvaise interprétation et même de distorsion.

Par exemple, les constructions entreprises sur certaines ?les en mer de Chine méridionale, qui visent à améliorer les conditions de vie et de travail des personnels sur ces ?les, à offrir un meilleur service d'intérêt public aux bateaux passant au large et à batir des installations militaires nécessaires pour défendre ses territoires, ont été incorrectement interprétées comme visant à aggraver les tensions dans la région.

L'initiative chinoise "la Ceinture et la Route", qui offre des opportunités de coopération et de développement à tous dans une conjoncture économique mondiale morose, a été qualifiée de fa?on erronée comme "un plan Marshall chinois".

Il faut rappeler que Beijing est le plus grand contributeur en matière de maintien de la paix parmi les cinq membres permanent du Conseil de sécurité de l'ONU en terme de personnel. Plus de 30.000 casques bleus chinois ont ainsi servi à l'étranger depuis que la Chine a commencé à participer aux missions de maintien de la paix en 1990.

Ceux qui pensent que la Chine va s'écarter de sa voie de développement pacifique et adopter une stratégie d'expansion se trompent tout simplement.

Il vaudrait mieux que l'Occident cesser d'agiter ses vieilles idées de "menace chinoise", car l'émergence pacifique de la Chine s'appuie non seulement sur ses propres efforts, mais aussi sur un environnement extérieur amical qui favorise la coordination et la coopération avec d'autres pays de la planète.

On recommande | Plus de photos

010020070770000000000000011100001362459851
博亿堂bet98安卓版 bet98博亿堂co bet98+ home bet98博艺堂客户端下载 bet98 my bonus
博医堂bet98pt老虎机 博亿堂bet98-金牌老 博亿堂bet98官网客户端 bet98pt.com bet98pt
博亿堂bet98-pt abet98 博亿堂bet98安卓机 abet98博亿堂.com bet98博艺堂客户端下载
bet98线上娱乐主页 bet98博亿堂官方网址 bet98005.com 博亿堂bet98 pt bet98.net